Fermeture d’urgence d’un foyer de soins résidentiels à Embrun.

Updated: Jun 17

Commentaires du maire au bas.

La municipalité de Russell est au courant de la fermeture de la Villa Fleur Ange sur le chemin St-Jacques, à Embrun.


Le foyer de soins résidentiels Villa Fleur Ange, situé au 1261, chemin St-Jacques à Embrun, dans l'est ontarien, a dû fermer ses portes d'urgence, mercredi. « Des risques urgents liés au Code des incendies de l'Ontario et au Code du bâtiment de l'Ontario » mettraient en danger le bien-être des résidents de l'établissement.


Nous comprenons que la fermeture de ce foyer de soins résidentiels est soudaine et dérangeante pour les résidents de l'établissement. Malheureusement, la fermeture est vitale pour la sécurité et le bien-être des résidents. Il y a des risques urgents liés au Code des incendies de l'Ontario et le Code du bâtiment de l'Ontario.


Selon la propriétaire, la Villa Fleur Ange abrite une dizaine de résidents.


Les services sociaux des Comtés unis de Prescott Russell (CUPR) et le Bureau de santé de l'est de l'Ontario (BSEO) coordonnent la relocalisation de tous les résidents dans des installations qui répondent à leurs besoins.


La municipalité continuera de coordonner avec les CUPR, le BSEO et les autres partenaires responsables pendant la fermeture.


Reportage de Radio-Canada:

Fermeture d’urgence d’un foyer de soins résidentiels dans l’est ontarien | Radio-Canada.ca


Bureau du maire

le 16 juin, 2022


Chers résidents,


J'ai été aussi surpris que beaucoup d'entre vous d'apprendre la situation malheureuse à la Villa Fleur Ange à Embrun la semaine dernière. Lorsque le Canton a reçu une plainte de l'Autorité de réglementation des maisons de retraite (ORMR), le personnel municipal a immédiatement mené une enquête pratique et professionnelle. Une fois que les services du bâtiment et des incendies ont jugé la situation comme une "menace immédiate pour la vie", ils se sont immédiatement coordonnés avec les parties prenantes locales pour faciliter la relocalisation des résidents touchés tout en prenant des mesures pour assurer leur sécurité pendant la période de transition.

Je partage et comprends les frustrations causées par cette révélation. Je suis reconnaissant que, dans ce cas, l'impact n'ait été qu'un inconvénient pour certains et non une tragédie mortelle vécue par tant d'autres municipalités ; c'est pourquoi je tiens à remercier tout le personnel impliqué d'avoir toujours à l'esprit la sécurité de nos résidents.


À la lumière des événements survenus, je souhaite également souligner et remercier nos partenaires et intervenants aux niveaux du comté et de la région qui ont rapidement mobilisé des ressources pour soutenir la relocalisation des résidents âgés vivant dans cet établissement non agréé. Des cas comme celui-ci soulèvent bien sûr des questions et des préoccupations, et le Canton coopérera avec les divers organismes chargés d'enquêter sur cette situation dans le cadre de leurs mandats législatifs respectifs.


Je demanderai également l'appui du Conseil en écrivant une lettre à la Province afin de m'assurer que cette situation ne se reproduise plus. Je souhaite demander une explication et/ou une enquête sur la manière dont cette installation pourrait fonctionner dans ces conditions sans les approbations appropriées et sur la manière dont nous pouvons aider à mettre en œuvre, faciliter ou rationaliser les processus afin que cette situation ne se reproduise jamais dans notre communauté.

Sincèrement,

Le maire, Pierre Leroux

19 views0 comments