Priorité Locale - Orléans (circonscription provinciale)



Mesdames et messieurs, bienvenue à cette Priorité locale présenté par CJRO Radio, enregistrée au studio à Embrun dans notre municipalité de Russell. Je suis Marc-Antoine Gagnier.


Aujourd’hui à Priorité locale, je vous présente ce troisième et dernier reportage à l’occasion des élections provinciales de l’Ontario très bientôt.


Comme vous le savez encore une fois, les élections vont avoir lieu le jeudi 2 juin dans les trois circonscriptions. Soit ceux de Carleton, Glengarry-Prescott-Russell et Orléans.


Je vous présente enfin pour la circonscription provinciale d’Orléans. Là où sont situés les deux villages de Carlsbad Springs et de la moitié de Navan.


Je vais vous raconte comment cette circonscription provinciale a été créée. En 1999, durant les élections provinciales de l’Ontario. Cette circonscription voit le jour. Elle portait auparavant le nom d’Ottawa-Orléans.


Leur premier député provincial qui a été élu en 1999. Il s’agit du premier et seul progressiste-conservateur Brian Coburn. Il a d’abord été connu comme un homme d’affaires et ancien maire de l’ancienne municipalité ontarienne de Cumberland durant dix ans.


Leur deuxième député provincial qui a été élu en 2003. Il s’agit du premier libéral qui a été un ingénieur, Phil McNeely. On se souvient qu’il a été conseiller municipal du quartier de Cumberland entre 2000 et 2003.


Leur troisième député provincial qui a été élu en 2014. Il s’agit de la première femme Marie-France Lalonde du Parti libéral de l’Ontario. Elle a été connue comme une assistante sociale.


En 2018, la circonscription provinciale d’Ottawa-Orléans a changé de nom uniquement pour s'appeler Orléans.


C’est toujours la même députée provinciale pour le nouveau nom de cette circonscription provinciale. C’est ainsi que Marie-France Lalonde a été réélue en 2018. Et puis en 2019, elle s’est faite élire lors des élections fédérales dans la circonscription du même nom, Orléans.


Et pour terminer, leur quatrième député provincial depuis qu’il a été élu d’abord à une élection partielle du jeudi 27 février 2020. Il s’agit du troisième libéral Stephen Blais. On se souvient qu’il a été conseiller scolaire entre 2006 et 2010 et conseiller municipal du quartier de Cumberland entre 2010 et 2020.


Pour s'achever bientôt pour ce dernier reportage à Priorité Locale. À la dernière élection provinciale de l’Ontario en 2018, la circonscription provinciale d’Orléans a recueilli huit candidats.


Maintenant en Avril 2022, Orléans n’a pour l’instant que quatre candidats choisis. Comme j’ai déjà mentionné, celui du député libéral sortant Stephen Blais qui se représente.


Pour ce qui est du Nouveau Parti démocratique de l’Ontario, il s'agit de Gabriel Bourdon, un fonctionnaire et un activiste sociale.


Pour le Parti vert de l’Ontario, il s'agit de Michelle Petersen, une directrice des opérations de l’Action ontarienne contre la violence faite aux femmes.


Et en terminant, un candidat potentiel qui s’agit d’un soldat de l’armée canadienne, Pat Stogran du Parti Démocratie Directe Aucune de ces réponses (En anglais, None of the Above Direct Democracy Party). C’est un parti politique démocratique directe qui est une forme de démocratie dans laquelle les citoyens exercent directement le pouvoir et même sans l'intermédiaire de représentants élus.


Donc madame et messieurs, vers le mois de mai 2022. La nomination des candidats d’un parti politique ou indépendant peut être fermée.

Comme que j’avais déjà mentionné dans les deux reportages dans Priorité Locale. Carleton et Glengarry-Prescott-Russell.


Avis aux intéressés, si jamais vous voulez devenir candidat d’un parti politique de votre choix. Il faudrait approcher un parti politique au provincial en communiquant avec leur chef d’abord avant d’être officiellement membre.


Une fois que vous êtes membre d’un seul parti politique en Ontario, vous pouvez être un résident ou même si vous êtes un non-résident de la circonscription provinciale d’Orléans.


Vous devez recueillir à partir de plus de 25 signatures d’électeurs qui sont résidents dans Orléans, afin de devenir un candidat officiel.


Afin d’obtenir des signatures, je vous propose de commencer par vos membres de la famille ou de vos amis s’ils sont résidents dans Orléans. Si ça ne suffit pas, vous pouvez demander à d’autres électeurs en faisant du porte à porte s'ils n'ont pas appuyé un candidat ou quand vous croisez des électeurs lors d’une promenade.


N'oubliez pas de les rassurer que vos électeurs ne sont pas obligés de voter pour ce candidat d’un parti politique ou indépendant avec un pamphlet d’une plateforme électorale.


Une fois qu’ils signent leur nom complet et leur adresse dans Orléans, vous devez respecter leur liberté qu’ils peuvent voter pour n’importe qui plutôt que de voter de ce candidat.


Et même chose pour les candidats indépendants, ce qui veux dire quelqu’un qui ne fait partie à aucun parti politique. Si jamais il y a déjà quelqu’un qui est officiellement un candidat indépendant dans Orléans, c’est fort possible d’avoir plusieurs candidats indépendants dans cette même circonscription.


Une fois que vous êtes officiellement candidat d’un parti politique ou indépendant, et que vous êtes un non-résident d’Orléans, ce n’est pas obligatoire d’aller déménager et d’ensuite d’être un résident.


Même les unilingues francophones peuvent se présenter dans cette circonscription provinciale, si vous faites de votre mieux de recueillir 25 signatures d’électeurs et plus.


Alors choisissez un seul candidat. Si vous ne savez pas pour qui voter, vous êtes libre de voter pour le candidat de votre choix, puisque nous sommes bel et bien dans un pays libre.


Sur ce, mesdames et messieurs, bonne chance à tous les candidats et les candidates dans Orléans.


Nous verrons bien avec grand plaisir au printemps 2022 s’il reste de la place pour qu'un candidat à la fois d’Orléans puisse être intéressé d’être interviewé à l’émission de radio francophone de Gagnier aime se jaser sur CJRO Radio.


Et bien voilà ce qui complète les trois reportages pour Priorité Locale. Carleton, Glengarry-Prescott-Russell et Orléans.


Un très grand merci à vous tous, même d’avoir été là et je vous dit à la prochaine.


37 views0 comments

Recent Posts

See All